eliandre: (Default)

Première étude

Quelques jours plus tard, dans le réfectoire, la première partie… pardon, la première expérience permettant une fine analyse du comportement des Exorcistes se déroula, expérience très importante car elle devait servir de témoin et d’étalon pour les prochains jeux à venir… enfin, pour les observations ultérieures.

Dans la grande pièce, en plus de Komui, le chef du projet et de Reever, pauvre scientifique en constant surmenage à cause de son crétin de supérieur, il y avait Allen, sous la surveillance habituelle de Link, Lenalee, Kanda – qui s’était pourtant démené pour récupérer une mission afin d’échapper à la grotesque idée du Grand Intendant –, le jeune Timothy, Miranda, Krory et arrivant en dernier, Lavi. Bookman, son maître, avait eu la bonne idée d’invoquer ses devoirs d’archiviste pour se carapater en vitesse. Officiellement, le vieil homme devait rencontrer un témoin afin d’enregistrer son récit dans sa mémoire pour en conserver la trace dans la Vraie Histoire. Officieusement, Lavi savait qu’en réalité, le Papi Panda était parti refaire son stock de brosses, peignes, shampoings et lotions capillaires en tout genre…

Pendant que Komui distribuait les cartes aux joueurs ou plutôt aux personnes constituant l’échantillon témoin, Link sortit son stylo et son carnet, prêt à observer le comportement de Walker – car quitte à participer à cet absurde projet, autant le faire correctement et avec professionnalisme – mais aussi prêt à noter la moindre incartade du brun au béret pour pouvoir lui coller un rapport défavorable et espérer arrêter cette idiotie.

Assis autour d’une table du réfectoire avec en fond sonore Jeryy qui chantait en lavant sa vaisselle, les cobayes prirent connaissance de leur rôle respectif et le Grand Intendant put débuter en tant que meneur de jeu :

-Cupidon va pouvoir frapper de ses flèches d’amour deux personnes et les unir à jamais dans la vie comme dans la…

Soudain, la chute d’un objet indistinct fut entendue par tous les joueurs qui avaient fermé les yeux.

-Inspecteur Link ! s’indigna Komui. Faites attention avec votre stylo, voyons ! Vous venez de me faire rater mon effet dramatique !

-Grand Intendant, poursuivez au lieu de vous en prendre à l’inspecteur, soupira Reever. On gaspille déjà suffisamment de temps pour cette conne… étude et j’ai encore d’autres expériences en cours qui m’attendent.

-Ah oui, bien sûr Reever, merci de votre soutien, fit Komui en réajustant ses lunettes et son béret blanc. Donc reprenons. Cupidon a pu ainsi unir deux âmes à jamais dans la vie comme dans la mort et satisfait de son œuvre, se rendort. Les deux amants se réveillent et se reconnaissent puis se recouchent à leur tour. Les Loups, affamés, se lèvent ensuite, cherchant une délicieuse victime à dévorer sous le regard curieux de la Petite Fille. Ils font leur choix et plongent de nouveau dans le sommeil. La Voyante va maintenant pouvoir espionner l’un des habitants et connaître son identité avant de regagner son lit. La Sorcière peut à son tour agir. Sauvera-t-elle la victime des loups ? Tuera-t-elle l’un des villageois ? Et voilà, c’est bon. Et c’est avec stupeur que le village se réveille en découvrant la mort de… Miranda qui était…

-Je suis désolée ! s’écria Miranda toute éplorée. Je suis désolée d’être morte si rapidement ! A cause de moi, le village va perdre ! Pardonnez-moi !

Il fallut une prompte intervention de Reever pour empêcher une énième tentative de suicide de l’allemande qui finit par se calmer. Une fois la situation revenue à peu près à la normale, Miranda se retira de la table de jeu et Komui retourna la carte de la jeune femme. C’était celle de la Petite Fille.

-Miranda était donc la Petite Fille, commenta le brun au béret. Villageois, qui soupçonnez-vous d’avoir tué Miranda ? Où sont les Loups Garous qui se cachent parmi les habitants ? Nous allons donc ouvrir la phase de débat et de votes. Oui, Allen ? ajouta-t-il en apercevant le doigt levé du maudit.

Ce dernier, en excellent orateur qu’il était, prit soin de vérifier qu’il avait l’attention de tout le monde avant de commencer son analyse de la situation :

-Pour ma part, le fait que Miranda soit la première victime des Loups est significatif. Je ne pense pas que Lenalee l’aurait tuée dès la première nuit si elle avait été louve et je ne vois pas non plus Lavi, Krory et Timothy la mettre à mort dès le début. Je vote donc Bakanda parce que pour éliminer Miranda aussi rapidement, la personne manque cruellement de convenances envers les femmes et Bakanda a le parfait profil pour.

-Tu me cherches Moyashi ? grogna le japonais, prêt à en découdre avec le jeune anglais.

-Vous voyez, il n’a pas du tout les manières d’un gentleman et il est totalement agressif envers les femmes en général, affirma Allen. C’est pour ça que je pense que c’est un loup. Il est tout à fait capable de choisir Miranda comme victime dès la première nuit.

-Euh, très bien Allen, merci pour ton explication et tes arguments, dit Komui en prenant rapidement la parole afin d’éviter que l’habituelle bagarre entre ce dernier et le détenteur de Mugen n’explose. Quelqu’un a une autre opinion à exposer ?

A la grande stupéfaction de tous, la voix de Kanda s’éleva :

-Moi. Puisque Moyashi…

-Mon nom, c’est Allen, Bakanda !

-Puisque Moyashi a voté contre moi, poursuivit l’irascible Exorciste sans paraître tenir compte de l’intervention du maudit à l’exception d’un regard mauvais qu’il lui lança, je ne vais pas me laisser faire sans me défendre. Moyashi a l’esprit retors sous ses faux airs de gentleman. Il porte le masque du parfait innocent, ce qui le rendrait insoupçonnable aux yeux de tous. Mais pour moi, cela constitue justement une bonne raison de se méfier de lui. C’est pourquoi, je vote Moyashi. En plus, j’en ai marre de supporter sa tête de déterré dans mon champ de vision…

Link fronça les sourcils en entendant cela mais ne dit rien car il ne pouvait intervenir dans le jeu, enfin dans l’expérience en cours, cela l’entacherait d’irrégularités. Toutefois, il nota dans son carnet qu’il était impossible, du moins très ardue, même dans un jeu de société, de faire coexister les présences de Walker et de Kanda Yû. L’animosité entre ces deux-là était aussi constante que l’aiguille aimanté de la boussole indiquant le Nord.

-Yû, protesta Lavi, ce n’est pas parce que tu n’aimes pas Allen que tu dois voter contre lui !

-La ferme, Baka Usagi ! répliqua le bretteur en lui jetant des yeux assassins. Et ne m’appelle pas par mon prénom.

-Quelqu’un a-t-il une autre idée ? interrogea Komui en haussant la voix. Oui, Timothy, vas-y. N’hésite pas à t’exprimer si tu as quelque chose à dire.

Le plus jeune des Exorcistes était quelque peu intimidé et hésitant. Sans doute, craignait-il de mal jouer et que ses déductions soient fausses mais il finit par se lancer :

-Moi, déclara-t-il, je pense qu’Allen a raison. Il n’y a que Kanda pour pouvoir tuer Miranda dès le début. Je vote donc Kanda.

Cependant, son ton manquait d’assurance… ce qui n’échappa point à l’œil inquisiteur de l’apprenti Bookman qui mémorisait chaque réaction des autres participants. Il leva la main pour réclamer son tour.

-Pour ma part, dit le roux, je suis partiellement d’accord avec l’analyse d’Allen. Mais accuser Yû serait trop facile. Qui sait, les loups ont pu volontairement tuer Miranda pour faire porter le chapeau à Yû. Pour concevoir un tel plan, j’aurais plutôt accusé Allen mais je trouve que Timothy manque curieusement de dynamisme contrairement à ce qu’il est d’ordinaire. Il n’a pas son entrain ou son assurance habituelle.

-C’est que c’est un jeu difficile pour un garçon de neuf ans, observa Lenalee.

-C’est vrai, j’ai eu du mal à comprendre les règles, confirma le benjamin du groupe. Emilia me les a faits relire chaque soir mais c’est la première fois que je joue aux Loups Garous de Tiercelieux. Et je trouve ce jeu vachement ennuyeux…

-Contrairement à Allen, poursuivit Lavi, je pense Timothy tout à fait capable de tuer Miranda par manque d’expérience. Je doute qu’à son âge, les notions de galanterie lui soient connues. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je le vote.

-Hein ?! s’écria le garçon. Mais Lavi, je suis innocent !

Pour être honnête, le jeune Bookman doutait de la culpabilité de Timothy mais contempler l’attitude de Kanda retenant sa fureur de jouer à un jeu qu’il devait trouver stupide, ça n’avait pas de prix. Raison pour laquelle il avait décidé de tenter de sauver le brun en égarant les soupçons sur leur cadet.

Toutefois, sortant de sa réserve, Link, cette fois, ne put s’empêcher d’intervenir :

-Parce que vous Bookman junior, vous pensez être plus galant en accusant quelqu’un de plus jeune que vous ? interrogea-t-il d’une voix accusatrice.

-Inspecteur Link ! se fâcha Komui. Vous êtes prié de ne pas intervenir sur le déroulement de la partie, enfin de l’expérience ! Comme vous avez été témoin de la phase nocturne, vous savez qui sont les Loups et vous pouvez donc fausser cette première étude !

Il était vrai que les rapports entre Lavi et Link n’étaient pas au beau fixe, le roux possédant un caractère farceur qui n’était pas du tout du goût du Crow, sans compter cet horripilant surnom de « Double-Verrue » dont il l’affublait. Allen, cependant, était plutôt surpris du comportement actuel de son surveillant attitré, lui qui était l’illustration même du calme professionnel. Ce dernier paraissait de mauvaise humeur et pour une raison ou une autre, il se défoulait manifestement sur le roux.

Néanmoins, comme il avait interrompu le jeu en cours, le blond s’excusa et se racla la gorge avant de reprendre son stylo.

-Faisons un bilan de la situation : deux votes contre Kanda, un vote contre Allen et un contre Timothy, résuma le Grand Intendant. Tout va se décider avec les votes de Lenalee et Krory.

La jolie chinoise avait froncé les sourcils. Avec le rôle qu’elle avait, elle savait que le jeu prenait une mauvaise tournure et que les villageois risquaient de perdre.

-Je pense qu’en tuant Miranda, les Loups savaient qu’ils mettraient Kanda dans une position idéale pour le faire accuser. Pour moi, Kanda est donc innocent, déclara-t-elle. A mon avis, le Loup est soit Timothy, soit Krory car j’ai cru entendre du mouvement de leur côté. Comme Kanda est en danger, je vote Timothy même si je ne suis pas entièrement convaincue.

-Même Lenalee croit que je suis Loup ! gémit le jeune garçon.

-Désolée, c’est le jeu, répondit la porteuse des Dark Boots avec un sourire penaud.

Il ne restait que le vote de Krory. L’analyse d’Allen étant acceptable, il s’apprêtait à voter Kanda. Mais en apercevant le regard meurtrier que lui lançait le japonais, exprimant clairement « Si tu me votes, je te bute » avec une main serrant presque amoureusement Mugen, l’Exorciste amateur de sang d’Akuma frémit avant de flancher. Aucune envie d’affronter le redoutable et redouté Kanda dont tout le monde connaissait le mauvais caractère à la Congrégation de l’Ombre. Au final, il changea vite son vote :

-Timothy, je vote Timothy, annonça-t-il d’une voix craintive.

-C’est tout ? s’étonna Komui. Il n’y a pas d’arguments ?

Le regard de Kanda s’accentua sur le malheureux Krory.

-No… non. Aucun… argument. Je ne fais que suivre Lavi et Lenalee qui ont exprimé de bons points de vue.

-Trois votes contre Timothy, deux contre Kanda et un contre Allen, conclut le brun au béret. Le village a donc décidé d’éliminer Timothy qui était…

Avec une moue boudeuse, le benjamin du groupe retourna sa carte, dévoilant son rôle.

-… Simple Villageois. Il semble que le village ait commis une erreur de jugement dont les Loups vont pouvoir profiter.

-Pourquoi de tous les rôles disponibles, il a fallu que je tombe sur le rôle le plus nul, celui qui n’a aucun pouvoir ? grogna Timothy en se retirant à son tour de la table du jeu pour rejoindre Miranda.

Après le départ du garçon, la partie reprit :

-Le village se rendort, plein de remords d’avoir condamné un innocent et plein de craintes de n’avoir pas réussi à éliminer les Loups. Libérés du regard curieux de la Petite Fille, ceux-ci vont pouvoir choisir tranquillement une nouvelle victime avant de profiter, repus, d’un sommeil réparateur. La Voyante va maintenant pouvoir espionner un autre villageois avant de s’endormir. La Sorcière veut-elle utiliser sa potion de vie ? Veut-elle utiliser sa potion de mort ? Très bien, le jour se lève. Et le village découvre donc la mort… d’Allen qui était Loup Garou mais également celle de… Lavi qui était… Cupidon.

Poussant un soupir résigné, le maudit retourna sa carte, imité par son ami roux qui en fit de même avec la sienne.

-Dommage, murmura l’Exorciste aux cheveux de neige, je n’aurais pas dû tenter ce coup…

-Zut, râla le jeune Bookman, je pensais qu’en me mettant en couple avec Allen, j’aurais eu plus de chances de gagner vu son talent au poker.

L’archiviste remarqua du coin de l’œil les narines dilatées, les lèvres pincées et les doigts crispés de l’inspecteur de Central, signes discrets mais décelables qui témoignaient d’une certaine nervosité de la part de l’allemand.

 -Vous devriez savoir Bookman junior, rappela le blond où l’énervement était à peine perceptible, que le Vatican et l’Eglise interdisent les couples de même sexe.

-Allons Double-Verrue, ce n’est qu’un jeu ! répliqua Lavi amusé. A t’écouter, il aurait donc fallu que je me mette en couple avec Miranda ou Lenalee ?

-Il est hors de question que tu touches à la pureté de ma Lenalee ! s’exclama Komui, soudain alarmé.

-Nii-san ! protesta sa sœur.

-Rien ne vous obligeait de vous servir de votre rôle de Cupidon pour vous mettre en couple avec Walker, répondit Link avec aigreur.

-Rien non plus ne m’obligeait à ne pas le faire, répliqua le roux. J’aurais, bien sûr, pu créer un autre couple mais aucune règle n’interdit à Cupidon de pas s’inclure dans un couple.

Finalement, malgré la défaite, il avait eu une bonne idée en se mettant en couple avec Allen : c’était la meilleure façon de titiller et d’agacer ce Crow qu’il trouvait trop rigide et guindé. Satisfait de le tourmenter, il réprima intérieurement un sourire narquois : ses soupçons envers l’allemand sur ses véritables sentiments se révélaient justes. En revanche, tout à sa joie d’embêter Link, il n’aperçut pas le regard furibond de Kanda qui semblait sur le point d’exploser…

-Enfin, bref, dit Komui en remettant ses lunettes en place, revenons à nos moutons. Vous êtes trois et il ne reste qu’un loup. Villageois à vos votes !

-Dire que j’avais aucun soupçon sur Allen au début et il était en couple traître avec Lavi, soupira Lenalee. Sinon, pour ma part, je vote Krory. Je sais que Kanda est innocent et comme je le suis moi-même, il ne reste par élimination que Krory. C’est lui le dernier Loup.

-Hum, fit l’épéiste avec un sourire carnassier. Est-ce que je me trompe Lenalee en pensant que tu es la Voyante ?

-Non, pas du tout, opina la chinoise. Je pense que pour la seconde nuit, Allen a voulu te manger mais tu t’es sauvé avec ta potion de vie et tu as ensuite empoisonné Allen avec ta potion de mort, provoquant ainsi l’élimination du couple.

-Disons que je pouvais plus supporter ce Moyashi. Il commençait à m’exaspérer.

Dans le coin de la salle où s’étaient retranchés les morts, le maudit éleva la voix pour protester :

-Ça devrait être interdit à Bakanda d’utiliser son rôle pour exprimer son ressentiment !

-La ferme Moyashi, riposta le japonais, tu es mort. Tu n’as pas à intervenir dans la partie !

Allen voulut répliquer mais vu le regard furibond que lui adressa Kanda, il préféra renoncer. Il avait la forte impression que s’il le pouvait, le brun l’aurait foudroyé sur place et qu’il était plus irrité que jamais. Il avait l’habitude de subir l’animosité du possesseur de Mugen mais il sentit autour de celui-ci de violentes pulsions meurtrières si dangereuses que cette fois, il avait le sentiment que Kanda allait vraiment le trucider !

-Kanda, si tu pouvais revenir dans le jeu…, supplia Komui.

-Bon, comme je pense que Lenalee est la Voyante et que je ne suis pas Loup, le suceur de sang est donc le dernier Loup. Je le vote.

-Mais… mais, protesta faiblement Krory.

Avec deux voix contre lui, Krory fut déclaré perdant et le meneur de jeu retourna sa carte qui était bien celle d’un Loup Garou. La victoire du village fut donc proclamée. Une fois la fin de la partie annoncée, Lenalee poussa un soupir, sa tête retombant dans ses bras.

-J’aurais dû me méfier davantage d’Allen, avoua-t-elle. J’avais sondé Kanda puis Lavi mais je ne l’avais jamais soupçonné jusqu’à sa mort.

-Et comme vous le voyez, conclut Komui, cette expérience vous a permis de mieux de vous connaître et d’observer les réactions de vos camarades afin de mieux les anticiper. Reever, avez-vous pris les notes nécessaires ?

-Oui, Grand Intendant, répondit l’australien avec un air las.

-Bien, ce sera tout pour aujourd’hui. Vous avez quartier libre pour le reste de la journée.

En entendant cela, Link referma son carnet avec un petit bruit sec.

-Bien, Walker suivez-moi sans tarder. Avec les nouvelles observations que j’ai réalisées, j’ai établi un nouveau questionnaire auquel il vous faudra répondre pour demain.

-Hein ? s’écria Allen, abasourdi. Mais avec ce que tu m’as donné hier Link, je n’aurai même pas le temps de manger !

-Raison supplémentaire pour que vous ne perdiez pas de temps. Je demanderai à Jeryy de nous faire apporter nos plats. Allons, Walker, dépêchez-vous !

Quand l’inspecteur de Central et le maudit quittèrent le réfectoire, Timothy fit la moue.

-Oh, c’est dommage, dit-il en croisant les bras derrière sa tête. Johnny lui avait proposé une partie d’échecs et je voulais les regarder jouer.

-Bon, moi, j’y vais, déclara Lavi. Je retourne dans ma chambre pour me reposer.

Sur ce, les Exorcistes se séparèrent, reprenant ainsi une activité plus ordinaire tandis que Komui et Reever regagnaient la section Scientifique.

---§---

Dans le couloir, Allen put constater que Link marchait d’un pas rapide et énervé, si bien qu’il avait du mal à suivre sa cadence.

-Link, tu vas trop vite ! Ralentis un peu, demanda-t-il d’une voix essoufflée.

Le Crow obtempéra lorsqu’il fut sûr qu’ils étaient tous les deux à une distance suffisante du réfectoire.

-Au fait, questionna le maudit, qu’as-tu pris comme nouvelles notes dans ton carnet pour que je subisse un nouveau questionnaire de ta part ?

-Walker, après cette expérience, mon constat est que je dois vous surveiller davantage. C’est pourquoi, la prochaine fois, je participerai à l’étude. Il est de mon devoir d’éloigner de vous tout élément indésirable qui pourrait chercher à vous nuire comme le jeune Bookman junior.

Oui, pour Link, l’archiviste au cache-œil était un élément indésirable, une menace qu’il devait à tout prix écarter du disciple de Cross.

-Hein ? Lavi me nuire ? répéta Allen sans comprendre. Bon, il a juste voulu me taquiner en me mettant en couple mais tu le sais Link, il se comporte toujours comme un gamin.

-Walker, si vous cessez de discuter mes ordres et que vous finissez de répondre à mes questions, je vous offrirai un Apple Pie pour le dîner de ce soir.

-Oh, tu ferais vraiment ça, Link ? dit Allen avec des étoiles dans les yeux, tout heureux de déguster une nouvelle pâtisserie de l’inspecteur.

Du coup, il ne songea plus à protester ou à râler sur le temps qu’il perdrait en paperasse et ne traîna plus des pieds en suivant son aîné. L’estomac a ses raisons…

---§---

Dans sa chambre, Lavi s’apprêtait à fermer les yeux et à profiter d’une sieste bien méritée quand soudain, quelqu’un asséna de violents coups à sa porte.

-Oui, oui, j’arrive ! soupira le roux en voyant son sommeil retardé.

Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il ouvrit la porte à un Kanda furieux qui le menaça aussitôt en le coinçant contre le mur, la lame de son katana posée contre son cou.

-Y… Yû… quelle… bonne surprise…

-Tais-toi Baka Usagi ! Si un autre mot sort de ta bouche, je te débite en tranches ! Tu ne parleras que quand je t’y autoriserai.

-Mais… Yû…

La prise de Kanda se resserra et l’apprenti Bookman décida alors de se tenir coi, laissant le bretteur maître de la situation.

-Tu sais pourquoi je suis venu jusque dans ta chambre, Baka Usagi ? demanda le japonais d’une voix furibonde.

-Non, je ne vois pas, répondit l’apprenti Bookman d’un ton étranglé.

-Dans quelle partie de ton cerveau l’idée de te mettre en couple avec Moyashi a germé ? Réponds !

Lavi contempla son geôlier alors avec un œil rond.

-Attends Yû, ne me dis pas que tu es colère uniquement parce que je me suis en couple avec Allen dans le jeu ! En clair, tu serais jaloux d’Allen ? interrogea-t-il d’un air incrédule.

Le japonais garda le silence mais détourna le regard, ce qui constitua une réponse suffisamment éloquente pour le jeune Bookman qui poussa un long soupir.

-Yû, comme je l’ai déjà dit à Double-Verrue, ce n’est qu’un jeu ! Vu le nombre réduit de personnes, créer un couple était délicat. Et comme je voulais tenter de contrôler mon destin dans le jeu, j’ai utilisé mon rôle pour être sûr de pouvoir compter sur quelqu’un.

-Et de toutes les personnes, il a fallu que tu choisisses Moyashi ? gronda l’épéiste.

-Et j’aurais dû me mettre avec qui selon toi ? Timothy, Kuro-chan ou Miranda auraient facilement commis une erreur qui aurait laissé entrevoir qu’ils étaient en couple et me mettre avec Lenalee était le moyen le plus sûr pour que Komui m’envoie la dernière version de ses Komulins. Il ne restait donc qu’Allen ou toi. Et je te rappelle que c’est toi qui n’as cessé d’insister pour qu’on soit discret et que personne ne soit au courant pour…

Lavi fut soudain interrompu par Kanda qui, en un mouvement brusque, plaqua sauvagement un baiser sur ses lèvres. Dans un premier temps, il fut surpris mais il finit par se laisser faire, ses mains empoignant la nuque de son partenaire pour l’accompagner. Les deux Exorcistes en oublièrent momentanément leur dispute jusqu’à ce que la respiration leur manque.

Le détenteur de Mugen dévisagea longuement son compagnon avant de prendre la parole :

-D’accord, ce n’était qu’un jeu, admit-il. Et c’est moi qui ai insisté pour qu’on garde le secret vis-à-vis de tout le monde. Mais la prochaine fois, ajouta-t-il d’une voix plus menaçante, pas de couple avec Moyashi, c’est clair ?

-Ne t’inquiète pas, le rassura le roux, c’était juste histoire d’embêter Double-Verrue…

-Ce chien de Luberier ? En quoi ça t’amuse ?

-Si ça marche, tu auras de quoi faire chanter Allen pour un bon moment.

L’idée sembla plaire à Kanda et il daigna montrer l’un de ses rares sourires. Cependant, il redevint sérieux pour demander :

-Quand Bookman rentrera ?

-Tard dans la soirée. Pourquoi ?

Pour toute réponse, le brun lui arracha le bandana avant de glisser ses mains sous le T-shirt noir de Lavi qui à nouveau, poussa un soupir :

-Yû, tu es incorrigible ! Je voulais dormir !

eliandre: (Default)

Titre : Les Exorcistes de Thiercelieux

Disclaimer : Non, je n’ai toujours pas réussi à gagner au loto. Donc les personnages de DGM ne m’appartiennent pas tout comme le jeu Les Loups Garous de Thiercelieux qui sont à leurs propriétaires respectifs.

Auteur : Eliandre

Beta : Kaleiya Hitsumei

Note : A force de trop jouer au Loups Garous de Thiercelieux, mon cerveau a disjoncté et cela a donné cette fic.

Couples : Il y en a déjà deux de prévu. Je vous laisse découvrir lesquels. Attention, il y aura du yaoi donc homophobes s’abstenir.
 


Introduction

-Inspecteur Link, cessez d’examiner cette feuille de manière suspicieuse ! avertit Komui d’un ton sévère. En dépit de votre compréhensible méfiance, je peux vous assurer que ce document tout comme le cachet et la signature en bas de page sont tout ce qu’il y a de plus authentiques.

Cela faisait la troisième fois que le blond relisait, incrédule, le contenu du document qu’il tenait entre ses mains. Ce qui y était écrit lui semblait si aberrant qu’il se demandait s’il ne s’agissait pas de l’un des coups fourrés du Grand Intendant. Cependant, il était contraint d’admettre que ce papier était en bonne et due forme, que le cachet en bas de page correspondait à celui de Central et que surtout, le document portait bel et bien la signature de son supérieur, Malcolm C. Luberier.

Link ne put s’empêcher de froncer les sourcils et s’apprêtait à demander à Komui comment il avait réussi à obtenir l’accord de Luberier pour cet invraisemblable projet mais ce dernier ne lui en laissa pas le temps en entrant rapidement dans le vif du sujet :

-Bien, maintenant que nous avons pu réunir tous les Exorcistes disponibles, laissez-moi vous expliquer le pourquoi de cette petite réunion.

-T’as intérêt à ce que ça vaille le coup, Komui, menaça Kanda, mécontent d’avoir été interrompu pendant sa méditation, parce que sinon, je ne donne pas cher de ta…

-Je suis d’accord avec Yû, bailla Lavi d’une voix endormie. Pour une fois que Jiji me donne un jour de libre, je voulais en profiter pour me reposer.

-Ne m’appelle pas par mon prénom, Baka…

-Allons, calmez-vous les garçons, intervint Lenalee, empêchant ainsi Kanda de poursuivre. Ecoutons plutôt les explications de Nii-san.

-Merci de soutenir ton grand frère ma petite Lenalee, dit le Grand Intendant en reprenant la parole avec un regard éperdu d’amour fraternel envers sa petite sœur adorée.

Outre quelques membres de la Scientifique dont le Commandant Reever qui avait l’air accablé par la nouvelle connerie inventée par son supérieur, la petite assemblée comprenait tous les Exorcistes qui n’étaient pas en mission. Près du jeune inspecteur de Central, sous son étroite surveillance, se tenait Allen Walker en train de dévorer un morceau de tarte meringuée au citron et juché sur sa tête, son golem doré Timcanpy. A sa gauche, toujours en pyjama et le visage assoupi avec une grosse peluche dans sa main, Timothy Hearst peinait à rester éveillé. Près de Komui, avec un plateau et des tasses de café, Lenalee Lee semblait au contraire plus alerte et vive que jamais. Assis sur un banc, Miranda Lotto et Arystar Krory étaient en pleine angoisse intérieure, se sentant responsables d’une façon ou d’une autre de cette convocation matinale. Dans un coin, isolé du reste du groupe, Yû Kanda dévisageait le Grand Intendant d’un regard mauvais, s’interrogeant sur la future bêtise qui avait atterri dans son cerveau dérangé. Plus en retrait, Bookman et Lavi, son apprenti, étaient plutôt perplexes. Toutefois, tout le monde était dans l’expectative.

Voyant qu’il avait l’attention de tous malgré les quelques bâillements qui s’échappaient, Komui continua :

-Bien. Comme vous le savez, la recherche des Innocences et la guerre contre le Comte Millénaire et le clan Noah deviennent de plus en plus difficiles. C’est pourquoi Central a demandé à tous les scientifiques de soumettre plusieurs idées de projets afin d’améliorer et d’optimiser l’efficacité des Exorcistes sur le terrain.

Le Grand Intendant marqua une pause puis reprit :

-Parmi les nombreux projets, j’ai proposé une étude comportementale qui permettrait de favoriser le travail de groupe. Chacun de nous avons des qualités spécifiques mais ce n’est qu’ensemble, en tirant le meilleur parti de nos points forts respectifs que nous deviendrons plus forts.

Visiblement, Kanda ne semblait pas d’accord sur ce point et s’apprêtait à le faire savoir sur-le-champ mais en interceptant le regard d’avertissement de Lenalee, il préféra garder le silence.

-Je suis donc heureux de vous annoncer qu’après une sélection minutieuse, mon projet a été finalement retenu et a obtenu l’aval de Central.

L’air triomphant, Komui se redressa de toute sa hauteur avant d’annoncer :

-Et donc, pour cette étude sérieuse, vous allez jouer aux Loups Garous de Thiercelieux !

Dans un premier temps, les Exorcistes n’eurent aucune réaction pendant de longues, très longues secondes. On aurait pu entendre une mouche voler. Puis soudain, ils jetèrent tous un regard incrédule vers le papier que brandissait dans sa main le Grand Intendant :

-C’est quoi cette histoire ? demanda Allen.

-C’est une blague ? interrogea Kanda.

-Mais comment Central a pu être d’accord ? fit Miranda, inquiète.

-C’est la question que je continue à me poser, murmura Link en dévisageant Komui d’un œil soupçonneux, étant incapable de se faire à l’idée que Luberier ait pu donner son accord. D’après ce que j’ai lu sur le document : « Pour rendre l’étude agréable pour tous, elle se fera de façon ludique et conviviale. »

Le brun au béret sifflotait joyeusement en toute innocence. Il n’allait tout de même pas avouer la manière fort peu glorieuse qu’il avait utilisée pour arracher la signature du redouté créateur de pâtisseries en profitant lâchement de la vilaine grippe qu’il avait attrapée…

-Mais, je ne connais pas ce jeu ! gémit Krory.

-Ce n’est pas grave Krory, rassura Komui. Nous débuterons la première partie… étude dans quelques jours, le temps que tous les joueurs… participants à l’expérience connaissent les règles. Sur ce, je vous donne rendez-vous bientôt, le temps que je me prépare… fasse quelques recherches préliminaires.

Et ce fut ainsi que les Loups Garous de Thiercelieux firent leur entrée dans la Congrégation de l’Ombre.

Profile

eliandre: (Default)
Eliandre

October 2016

S M T W T F S
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Syndicate

RSS Atom

Style Credit

Expand Cut Tags

No cut tags
Page generated Sep. 20th, 2017 12:43 pm
Powered by Dreamwidth Studios